Matelas et Allergies 🛏️☣️🕷️🤢😷

Quelles sont les allergies les plus répandues sur les matelas ? 🕵🤢🕷️

Il y a plusieurs types d’allergies que l’on peut avoir sur un matelas. Elles peuvent être provoquées par les acariens (les plus connus), punaises,  bactéries, poussières ou moisissures.

Les acariens

matelas allergie - acarien vue microscope

45 % des allergies sont dues aux acariens. Ce sont des minuscules petits cousins de l’araignée. Presque invisibles, il faut un microscope pour pouvoir les observer.

Les acariens affectionnent particulièrement les matières telles que les tapis, rideaux et matelas. Leur présence  est la plus dérangeante en cas d’allergie, car ils sont directement en contact avec le dormeur et durant toutes les nuits. Ils piquent rarement, se nourrissant essentiellement des résidus de peaux mortes.

Les acariens ont une forte capacité de reproduction. Leur prolifération est favorisée par deux facteurs : l’humidité trop élevée, ayant un taux entre 65 et 80 % et la chaleur d’une température de 25° ou plus.

Les punaises de lit

Allergie matelas - punaise de lit

La punaise de lit (du nom latin de Cimex Lectularius) est un insecte parasite qui pique durant notre sommeil, suçant le sang pendant 3 à 15 minutes et cela une fois par semaine. On peut les voir à l’œil nu, elles mesurent de 4 à 7 mm, de couleur brune, leur corps est ovale et aplati.

Quand il y a de la lumière elles se cachent et apparaissent dans l’obscurité. Comme les acariens ils se multiplient rapidement, apprécient la chaleur et l’humidité.

Il peut y en avoir dans les habitations, les chambres d’hôtels, auberges de jeunesse, hôpitaux, prisons et même dans les transports en commun. Si vous avez des punaises dans votre lit, alors que votre chambre est bien propre, c’est que vous les y avez apportées. Peut-être lors d’un retour de voyage, elles ont pu se cacher dans votre valise, ou elles viennent d’un objet infesté acheté en seconde main. Elles peuvent être aussi venues de chez un voisin qui en aurait déjà chez lui.

 Les bactéries

Durant notre sommeil notre peau se renouvelle et des peaux mortes avec des éventuels résidus de produits cosmétiques tombent sur le matelas. Cela se transforme en bactéries.

De même si on a été malade et fiévreux en ayant beaucoup transpiré et que le matelas n’est pas bien aéré, des microbes y resteront.

Les poussières

Les poussières sont partout dans l’air, sur les objets, sur le sol, ainsi que sur et sous votre lit. Vous l’avez sûrement déjà remarqué, il faut souvent balayer, aspirer et dépoussiérer. En regardant simplement dans un rayon de lumière on voit des poussières qui y flottent.

Certaines personnes sont particulièrement allergiques aux poussières.

Pour que le matelas ne soit pas poussiéreux, il faut nettoyer régulièrement la chambre et le lit.

Les moisissures

Matelas allergie - modèle rempli de moisissures

Quand on dort on transpire tous naturellement. Cela humidifie le matelas. Si celui-ci n’a pas de matériaux favorisant une bonne ventilation, l’humidité stagne et entraine des moisissures.

Les matelas peu épais, avec des matières inadaptées ou/et utilisés sans sommier, finissent par accumuler l’humidité et des moisissures  apparaissent dessous.

Que vous y soyez allergique ou pas, les moisissures ne sont pas bonnes pour la santé, surtout quand on passe la nuit en les subissant.

Quels sont les bons matelas hypoallergéniques, anti acariens et anti bactériens ? 😷🛌👍

Un produit hypoallergénique, anti acarien et anti bactérien sur le matelas n’est pas suffisant. 

Les matelas annoncés comme étant «traités anti-acariens, anti-allergènes » ne sont pas tous efficaces à long terme.

Ils devraient avoir dans leur composition des matériaux capables de gérer l’humidité du matelas et assurer une bonne ventilation.

Chambre propre loin de toute allergie matelas

Les type de matelas efficaces contre les allergènes

Les matelas de qualité sont certifiés hypoallergéniques et non toxiques par des organisations officielles telles que par exemple OekoTEX et CertiPur.

De plus, ils possèdent des technologies, mousses et tissus bien respirants et ayant la capacité d’évacuer l’humidité. Ainsi, n’étant ni trop chauds, ni trop humides, ils ne sont pas propices aux divers types d’allergènes.

Les matelas en latex naturel 

Le latex naturel présente de meilleures capacités à gérer la transpiration qu’une mousse standard, qui a plutôt une fonction d’isolant.

Les matelas hybrides à ressorts ensachés 

Les ressorts ensachés assurent une parfaite aération et régulation de la température.

Les modèles hybrides contiennent des mousses de qualité souvent alliés avec une couche de latex.

Les matelas multicouches de mousses

Ils sont composés de plusieurs mousses de qualité dont généralement au moins une à mémoire de forme et une couche respirante permettant une bonne ventilation.

Les matelas multicouches possèdent souvent une couche de latex.

Certains modèles disposent d’un face été et une face hiver, d’autres ont une housse amovible et lavable. Ce sont des atouts de plus pour lutter contre les allergènes.

Si vous êtes allergique, Wiki matelas vous conseille donc les modèles en latex, à ressorts ensachés ou multicouche de mousses de qualité. Si vous avez de graves problèmes d’allergies, un matelas médical est peut-être indiqué, renseignez-vous alors auprès de votre médecin.

Pour choisir un matelas hypoallergénique efficace, rendez-vous dans notre rubrique :
“Meilleurs matelas anti-acariens et anti allergies”

Les mauvais matelas

Il faut absolument éviter les matelas en matières synthétiques, tels que par exemple en mousse polyester. Les poussières s’agglutinent rapidement sur ce type de matelas, leur aération n’est pas performante. L’humidité y reste plus longtemps et on y transpire plus, ce qui est propice à la prolifération de moisissures, de bactéries, d’acariens et de punaises.

Si vous êtes sensible aux allergènes, il est d’autant plus nécessaire de bien choisir votre matelas, mais aussi de bien entretenir votre literie.

Règles d’hygiène 🛏️🧹🧼

Chambre aérée pour éviter les allergies matelas

L’entretien de votre matelas, sommier et literie est primordial pour que votre lit reste sain et ne soit pas un nid d’allergènes.

Aérez la chambre chaque jour : ouvrir sa fenêtre largement permet de renouveler l’air de la pièce. Faites-le au moins un quart d’heure en hiver et autant que vous le voulez en été.

Aérez votre matelas : lorsque vous vous levez, rabattez le drap ou la couette jusqu’au pied du lit pour évacuer l’humidité accumulée durant la nuit.

Évitez de surchauffer votre chambre : maintenez la température de votre chambre entre 17 et 19 ° pour lutter contre le développement des acariens.

Aspirez régulièrement votre matelas, avec un aspirateur bien propre, (un petit serait plus pratique à manier). Avant cela pour l’assainir saupoudrez le de bicarbonate de soude.

Dépoussiérez régulièrement le sommier et cadre du lit. Et aspirez ou balayez souvent sous le lit.

Si votre matelas a un système déhoussable : Lavez au moins une fois par mois votre housse. Si possible faites en machine à 60 °C ou plus, car les acariens ne résistent pas à ces températures.

Le linge de lit :  draps, drap housse, housse de couette et taies d’oreiller doivent être lavés régulièrement. Au moins une fois semaine, en cas de forte allergie à température élevée.

Et pour encore plus d’efficacité, vous pouvez aussi utiliser un protège matelas ou un surmatelas anti-acarien et hypoallergénique.

Conseils pour vous débarrasser des punaises et acariens 🕷️☣️🧹

Conseils pour vous débarrasser des punaises et acariens

Si vous avez un vieux matelas infectés par les punaises ou acariens, mieux vaut le jeter.  Prenez alors soin de l’emballer entièrement dans du plastique avant de le déplacer, pour éviter que ces petits insectes tombent en chemin et se cachent ailleurs chez vous.

Ensuite, veillez à acheter un nouveau modèle efficace.

Si votre matelas infecté est neuf ou n’a que quelques années, vous pouvez le garder en le nettoyant un maximum.

En plus de suivre les règles d’hygiène, mentionnées dans le paragraphe précédent, vous pouvez :

Saupoudrez votre matelas de bicarbonate de soude, laisser agir pendant environ 4 heures, puis aspirer. Faites cela pour chaque face du matelas, ainsi que sur ses côtés.

Laver toute votre lingerie de lit à la machine en utilisant également du bicarbonate de soude.

Nettoyer aussi le sommier et le sol avec du bicarbonate, pour assainir toute votre chambre.

Quand vous aspirez, pour empêcher d’infecter votre aspirateur, utilisez par exemple, un bas collant facile à placer dans son tuyau. Après avoir aspiré, faites un nœud et jeter le.

Si votre matelas est fort infecté et que le bicarbonate et l’aspirateur, ne sont pas venus à bout de tous les envahisseurs :

Désinfectez entièrement le matelas avec un nettoyeur vapeur d’une chaleur d’environ 100 °C. Cela va brûler les œufs et ceux qui étant cachés n’auraient pas été aspirés.

Ou, utilisez de la terre de Diatomée, un insecticide naturel en spray, partout sur votre sommier et sur votre sol (sans oublier les plinthes). Vous ne devez pas nettoyer ce produit, il n’est pas toxique, mais les punaises et acariens s’y colleront et immobilisées mourront et se dessècheront rapidement.

Conclusion

Les allergies que certains dormeurs rencontrent sont dues aux acariens, mais aussi aux punaises, bactéries, poussières et moisissures.

Les acariens, quasiment invisibles, se nourrissent de peaux mortes, ils ne piquent pas mais sont nocifs pour les personnes allergiques.

Par contre les punaises de lit piquent, elles sont visibles à l’œil nu, mais se cachent et surgissent dans l’obscurité.

Acariens et punaises prolifèrent dans des atmosphères chaudes (+ 25°) et humides (65 à 80 %).

Les moisissures sont causées par trop d’humidité. Un matelas se mouille avec la transpiration, s’il est de mauvaise qualité, trop fin ou posé à même le sol, au lieu de s’évaporer, l’humidité s’accumule.

Les bactéries se développent avec la transpiration, les peaux mortes et résidus de cosmétiques quand un lit n’est pas suffisamment propre et soigné

Ainsi, il est primordial d’avoir un matelas bien respirant et thermorégulé, qui vous empêche de trop transpirer et absorbe l’humidité.

Évitez à tout prix les bas de gamme et matelas trop fins ! Vous avez besoin d’un modèle de qualité, en latex, hybride à ressorts ensachés ou multicouche de mousses conçu par une bonne marque experte en literie.

Mieux vaut maintenir la température de votre chambre entre 17 et 20°C pour éviter le développement des acariens et punaises.

Bien sûr, il faut bien entretenir votre couchage. Il est conseillé d’aérer quotidiennement votre lit, défait, fenêtre ouverte et de laver régulièrement ses draps, taies, housses. Aussi, il est nécessaire d’assainir et de retourner son matelas de temps en temps, ainsi que nettoyer souvent son lit et sa chambre.

Cela évitera également les allergies aux poussières qui sont naturellement dans l’air.

Donc, veillez à avoir un matelas efficace et à ce que votre lit reste sain pour qu’il ne soit pas un nid d’allergènes.

Meilleurs matelas anti acariens et anti allergies

Découvrez les meilleurs matelas efficaces contre les allergènes :

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Plus de conseils pour entretenir votre literie :

Quels sont les certificats officiels :

Questions fréquentes sur les matelas et les allergies – FAQ

  • Quelles sont les sources d’allergies sur les matelas ?

    Dans les matelas, on peut trouver de nombreux allergènes : 

    • Les acariens 
    • Les punaises 
    • Les bactéries 
    • Les poussières 
    • Les moisissures  


  • Qu’est-ce qui favorise la prolifération des allergènes sur les matelas ?

    Les organismes responsables des allergies n’arrivent pas par hasard sur les matelas.  

    La multiplication des allergènes sur les matelas est essentiellement due :  

    • À la chaleur et à l’humidité 
    • À de la peau morte imprégnée de résidus de produits 
    • Au manque d’entretien 
    • Au manque d’aération et de ventilation 
  • Quels types de matelas luttent efficacement contre les allergènes ?

    En choisissant le bon matelas, vous pouvez réduire considérablement la prolifération des allergènes.  

    Veillez à ce que le matelas soit certifié par un organisme officiel tel qu’OekoTEX et CertiPur. 

    Vous devez aussi privilégier les types de matelas suivants : 

    • Matelas en latex naturel 
    • Matelas hybrides à ressorts ensachés 
    • Matelas à multicouches de mousses 
  • Quels types de matelas faut-il absolument éviter ?

    Certains types de matelas favorisent la multiplication des allergènes. Parmi eux, on citera notamment les matelas en matières synthétiques, par exemple la mousse en polyéther

  • Comment éloigner les allergènes de votre matelas ?

    Pour éviter que votre matelas soit un nid d’allergènes, voici quelques habitudes d’entretien que vous devez adopter : 

    • Aérer la chambre chaque jour 
    • Aérer le matelas 
    • Éviter de surchauffer la chambre 
    • Passer régulièrement l’aspirateur sur votre matelas 
    • Dépoussiérer régulièrement le sommier et cadre du lit 
    • Si matelas à housse amovible : laver la housse au moins une fois par mois 
    • Laver alèse, drap housse, housse de couette, taie d’oreiller toutes les semaines si possibles 
  • Astuces

    L’entretien périodique des éléments de literie est indispensable. Et oui, un assainissement négligé entraine une prolifération dévastatrice des allergènes.

    Renouvelez l’air de la pièce permet d’évacuer l’humidité. En effet, un air trop chargé en humidité est très apprécié par les allergènes. Faites-le pour 15 minutes au minimum pendant l’hiver et autant que vous le souhaitez durant l’été.

    Un matelas peut contenir jusqu’à deux millions d’acariens si celui-ci n’est pas correctement entretenu. Aérez votre matelas pour évacuer l’humidité : rabattez les linges de literie jusqu’aux pieds à votre réveil. 

    Afin d’assainir un matelas, saupoudrez-le de bicarbonate de soude pour le débarrasser de toute saleté. Passez ensuite l’aspirateur pour détacher le tout. 

    Une fois par mois, si la housse du matelas peut se détacher, nettoyez-la à une température élevée, si possible, d’au moins 60 °C. Les acariens ne peuvent résister à une telle température. Avant tout, assurez-vous que dans la notice de la housse, celle-ci puisse supporter cette température.

    Régulièrement, veillez à dépoussiérer le cadre du lit et le sommier. De même, balayez ou aspirez sous le lit. Les acariens apprécient particulièrement les endroits où les poussières s’accumulent.

    Si vous êtes allergique, tous les linges de literie doivent passer à la machine au moins une fois par semaine, à température élevée, à savoir : le drap housse, la housse de couette, les taies d’oreiller et l’alèse. 

    Si vous n’êtes sujet à aucune allergie, 2 fois par mois suffira.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Cliquez sur une étoile pour voter !

    Comme vous avez trouvé cet article utile...

    Aidez la communauté en partageant cet article sur les réseaux sociaux ! 🤗

    Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

    Laissez-nous améliorer cet article !

    Dites-nous ce qui ne vous a pas plu et comment peut-on l'améliorer ?

    Cécile J

    Cécile J

    Responsable éditoriale de Wikimatelas.fr et experte en sommeil. J'aime écrire sur des sujets liés au bien-être et au mode de vie. Je suis passionnée par l'idée d'aider les personnes à mener une vie plus saine et c'est ce qui me pousse chaque jour à travailler pour le site.

    Wikimatelas
    Logo